Internet et nous, une longue histoire…

Le danger de la cyberdépendance

Le danger de la cyberdépendance

La consommation abusive d’internet est souvent confondue avec l’addiction à internet, ce qui inquiète parfois notre entourage. Cette dépendance pendant la période scolaire, peut entraîner chez certains élèves une régression dans la scolarité.

Un sondage, que nous avons effectué auprès de 11 élèves du collège qui ont été très coopératifs et bienveillants, nous a permis d’avoir plus d’informations à propos de cette consommation.

Pendant la période scolaire, un élève peut passer en moyenne, environ une heure par jour devant son ordinateur à naviguer. Les raisons sont diverses mais souvent c’est pour des travaux ou des recherches. Or, pendant la période des vacances, en moyenne, l’élève passe environ quatre heures par jour devant son ordinateur. Le sondage effectué a aussi montré certaines habitudes ou comportements :

  • En général, pourquoi allez-vous sur internet ?
  1. Pour travailler : 8%
  2. Pour jouer : 10 %
  3. Pour vous divertir : 82%
  • Est-ce que la navigation sur internet vous empêche parfois de travailler ?
  1. Oui : 73 %
  2. Non : 27 %
  • Est-ce que le temps que vous passez sur internet est contrôlé par vos parents ?
  1. Oui : 36%
  2. Non : 64%
  • Avez-vous une idée du danger ?
  1. Oui : 73 %
  2. Non : 27 %
Image tirée du documentaire "Accros au web"

Image tirée du documentaire « Accros au web »

D’après un documentaire israélien intitulé Accros au web diffusé sur ARTE dont la réalisatrice est Soosh Shlam, en Chine pas moins de 400 camps de redressement ont été mis en place pour soigner les accros à internet, puisque la Chine est le premier pays qui reconnaît l’addiction à internet comme un trouble clinique. Ces malades estiment que le monde réel est moins intéressant que le virtuel. Ils peuvent atteindre 40 jours d’affilée à jouer, ils en étaient au point de porter des couches pour ne pas se lever et aller faire leurs besoins en croyant qu’aller aux toilettes allait réduire leurs performances .

On retrouve aussi des associations comme l’ANPAA : l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie dont une branche s’occupe de la cyberdépendance.

La doctoresse Marie-Anne Sergerie, a créé un site de prévention de cette cyberdépendance appelé cyberdependance.ca qui est très complet. Elle nous conseille de s’auto-observer pour être conscient de nos comportements et de nos habitudes.

 Cette cyberdépendance peut avoir de lourdes conséquences sur votre santé, alors pensez-y !

 Salim.E, 6B

Publicités

Une réflexion sur “Internet et nous, une longue histoire…

  1. Vous touchez là un sujet très sensible. Autant Internet est indispensable pour les élèves, autant parents et responsables du système éducatif doivent fixer les règles du jeu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s