Remontons le temps… à la rencontre des années 50 aux Etats-Unis – Jacaranda 2015

Chaque année, toutes les écoles françaises du Maroc participent à un concours littéraire proposé aux jeunes lecteurs de 4e. Le prix Jacaranda vise à élire le meilleur livre parmi une sélection de cinq œuvres opérée par les documentalistes. Cette année les livres sont diversifiés et chacun nous immerge dans un nouvel univers : Mauvaise connexion, Bacha Posh, Orphans, Sweet Sixteen, les Sentinelles du futur. Personnellement, je pense que ce concours nous permet de prendre conscience de ce qui se passe dans le monde à travers l’expérience des personnages.

Justement, c’est sur le modèle de vie d’une population passée que le professeur d’histoire-géographie Mme Pellegrini nous a fait l’honneur de son intervention durant la deuxième réunion du club Jacaranda qui s’est déroulée au CDI en présence de notre documentaliste, le jeudi 29 janvier. Nous tenons tous à la remercier.

Première de couverture du livre Sweet Sixteen sélectionné pour le prix Jacaranda 2015

Première de couverture du livre Sweet Sixteen sélectionné pour le prix Jacaranda 2015

Mme Pellegrini nous a briefés sur le background historique d’un livre qui nous a particulièrement touchés : Sweet Sixteen. Cet ouvrage relate une période historique des Etats Unis, celle des années 50, en pleine ségrégation. En effet, les Noirs n’étaient pas considérés comme des êtres humains à part entière. De ce fait, ils n’avaient pas le droit de fréquenter les écoles des blancs, les bars, les épiceries… Trouvez-vous cela juste, rationnel ou seulement acceptable ? C’est sur cette note amère que neuf étudiants noirs ont décidé de tenter l’aventure en s’immisçant dans une école de Blancs… Le gouvernement est de leur côté mais que fera-t-il pour les protéger contre une horde d’adolescents blancs aux cœurs emplis de haine et de dégoût !? Neuf étudiants contre 2500 blancs, c’est de la folie me diriez vous ? Et bien vous avez tout à fait raison… c’est de la folie !

Le courage dont ils avaient fait preuve n’a pas été approuvé par une grande partie des Américains qui considéraient cela comme de l’insolence, ou bien plus encore comme une atteinte à leur liberté et à leur droit personnel… mais où sont passés les droits et les libertés des Noirs, alors?! Comme par exemple cette jeune fille noire des années 60, qui dans un bus n’as pas trouvé de place du côté des noirs, et qui du coup est allé s’assoir sur un siège de blancs. La pauvre Rosa Luxembourg a été arrêtée puis jugée, sans tenir compte de ses droits en tant que citoyenne mais en la jugeant en fonction de sa couleur. Sans oublier ces multiples clans auxquels ces jeunes blancs adhéraient pour pourrir la vie des Noirs, comme le Ku Klux Klan dont les actions ignobles sont mises au jour dans cet ouvrage. Décidément, l’abolition de l’esclavage n’a pas effacé ce principe de racisme dans la mentalité d’une majorité des Américains ! Ces Noirs discriminés sont rongés par la haine, et c’est tout à fait compréhensible, mais il ne faut pas que cette haine laisse place à la violence.

Bien évidemment, on  ne combat pas la violence par la violence. Martin Luther King, lui, a défendu sa cause et celle de tout un peuple sans même penser à user de la force. Ses seuls pouvoirs étaient les mots et la sagesse. Il a dit un jour : « Une loi ne pourra jamais obliger un homme à m’aimer, mais il est important qu’elle lui interdise de me lyncher ». Des Blancs malsains l’ont assassiné mais ils n’ont pas pu effacer son image et ses paroles de la mémoire de ses confrères. Et peut être même de la vôtre, qui sait ?!

Pour ceux qui sont intéressés par le sujet et qui désirent en savoir plus, voici quelques titres de films que Mme Pellegrini et mes amies du Jacaranda nous ont proposés : The great debaters (de Denzel Washington), Le Majordome (de Lee Daniels), The Help (de Tate Taylor, La Couleur des Sentiments en français) et Mississipi Burning (d’Alan Parker).

 

Yasmine H, 4ème A

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s